Liber Numericus

Nemanja Nikolic : Panic Book, 2013-2015
© Nemanja Nikolic

Qui remportera la bataille opposant le livre à la tablette, ou plus largement le livre au numérique ? Cette interrogation, ainsi que la prédiction de la disparition du livre, relève avant tout du fantasme. Comme le révèlent les auteurs, artistes et éditeurs contemporains invités dans le cadre de l’exposition Liber Numericus, le numérique constitue avant tout un défi à relever pour le livre car il nécessite de nouvelles façons de le concevoir. Liber Numericus se propose d’offrir un instantanéde la période de transition que nous vivons, en explorant les mutations des représentations du livre, tant en littérature que dans les arts plastiques. Les oeuvres présentées sont à l’image de nos pratiques quotidiennes de lecture, entre livre et écran, mais aussi à la croisée de deux imaginaires : celui du livre et celui du numérique.

Nemanja Nikolic : Panic Book, 2013-2015
© Nemanja Nikolic

Nemanja Nikolic : Panic Book, 2013-2015
© Nemanja Nikolic

La vidéo Panic Book de Nemanja Nikolic illustre précisément cette dualité entre papier et écran. Composée d’une succession de dessins figurant des scènes de panique issues de films d’Hitchcock et réalisés sur des pages de livres traitant de la pensée politique et philosophique du socialisme yougoslave, elle offre une relecture contemporaine de l’héritage du socialisme de Tito. Le livre est la métaphore d’une pensée politique oppressive : outil de communication voire de propagande, sa dangerosité est mise en avant par la fuite des personnages, fuite rendue encore plus palpable par la vidéo. Le numérique permet ici une représentation du livre, véritable acteur de l’histoire qui se joue.

En se plaçant au carrefour des pratiques artistiques, littéraires et médiatiques actuelles, il apparaît que la mise en relation du livre avec le numérique s’avère propice aux créations originales, résolument hybrides. Elles sont le miroir d’un moment historique où l’héritage du passé se voit augmenté des potentialités du futur pour engendrer une nouvelle évolution des supports et moyens de transmission du savoir et des récits : le Liber Numericus. Le livre est mort… Vive le livre !

Nemanja Nikolic : Panic Book, 2013-2015
© Nemanja Nikolic

Découvrez l'exposition !